Curiculum Vitæ

Né le 22/05/1969 à Besançon en France.

 

Commence la percussion au sein d'un groupe en 1984. Diverses classes ensuite aux C.N.R. de Besançon, Dijon (improvisation au piano avec J-P Leguay), Strasbourg, Lyon ainsi que des stages et ateliers avec Klaus Huber, Gérard Grisey, Harrison Birtwistle (Centre Acanthes), James Dillon, Michael Jarrell et Brian Ferneyough (Abbaye de Royaumont).

1994 : 1er prix du conservatoire de Lyon en composition acousmatique dans la classe de Denis Dufour et de Jean-Marc Duchenne ainsi qu'un 1er prix en esthétique pour le mémoire "Relation et valeur dialogique entre Heinz Holliger et Paul Celan". Commence parallèlement à étudier en privé la composition auprès de Klaus Huber à partir de la résidence de celui-ci au C.N.R. de Strasbourg..
1995 : 1er prix de composition instrumentale avec pour thème Verborgene Potentiale, à Boswil pour la pièce "Surface d'écueil". 
1994-1996 : études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon de contrepoint médiéval et renaissance avec Gérard Geay et d'analyse du XXe siècle avec Robert Pascal.
1996 : résidence à la fondation "Künstlerhaus Boswil". Début d’un long travail, sous formes de cycles, basé principalement à partir du travail du philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman.
1997 : sélectionné pour travailler à la fondation Paul Hindemith à Blonay avec l'ensemble Contrechamps. En Mai de cette même année reçoit un prix de la ville de Hanovre. En juillet et septembre participe aux Kompositionsmeisterkurs à Bremen sous la double direction de Klaus Huber et Younghi Pagh-Paan. 
1998 : est sélectionné au Gaudeamus Music Week. Perfectionne son cursus de composition avec Robert H.P. Platz au conservatoire de Maastricht où il obtint son diplôme en 2000. 
1999 : Est sélectionné par le jury de l’Ircam et effectue le stage d’informatique musicale intensif d’un mois.
2000 : reçoit une bourse d’encouragement de la Sacem. Commence ses interventions annuelles à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre.
2001 : le Musée d’Art Moderne et Contemporain de la ville de Strasbourg lui consacre un concert portrait avec le Trio Sabeth de Bâle. Intervention à l'Ircam dans le cadre du séminaire “Musique | Psychanalyse”.
2002 : Est lauréat à l’unanimité du II° concours international de composition pour orchestre du 55° Festival de Besançon avec “Lacrimis Adamanta Movebis” qui a été créée lors du concours de chef d’orchestre 2003 par l’O.N.L. Son œuvre, "La ligne-la prim'ombra-la perte", a été créée intégralement au festival de Donaueschingen par l’orchestre de la S.W.R..
2003 : reçoit le Förderungspreis der Akademie der Künste Berlin. 2005 : commande du CNSMD de Lyon pour la classe de harpes avec "l’Empreinte des Fumées" pour alto et deux harpes. Compose pour le trio Vox Suavis de Dominique Vellard "In Statu Nascendi" .
2006/2007 : commande de la SWR de Stuttgart pour "PHASMES (de Laocoonte) ", concerto pour violoncelle et grand orchestre que Jean-Guihen Queyras a créé avec l’orchestre de la radio. C'est dans le cadre d'une Carte-blanche à Bruxelles que fut créé PVLVERE pour un petit effectif et électronique, œuvre commandée et réalisée avec le Centre de Recherches et de Formation Musicale de Wallonnie situé à Liège. Obtient une résidence à l’ensemble Linea de Strasbourg et compose actuellement une pièce pour cymbalum solo pour le soliste Luigi Gaggero. Il prépare également une orchestration pour grand orchestre des six études en forme de canon opus 56 initialement écrites pour piano à pédalier par Robert Schumann. Le 29 mars 2009, lui sera remis le prix d'encouragement de la ville de Salzbourg. A l'occasion de cet hommage rendu à l'œuvre de Klaus Huber, sera crée son concerto pour cymbalum et ensemble basé sur le poème "Harnischstriemen (Faltenachsen)" de Paul Celan. Œuvre aux multiples reflets dans le sillage d'hommages rendu à Klaus Huber ainsi qu'à Heinz Holliger.

2010 : commande du CFEDEM de Dijon, pour une pièce pour un trio avec électronique d’après un tableau de Cy Twombly et débute la composition d’une vaste installation sonore et visuelle « So lange es Tage ist » convoquant Schumann et Paul Celan avec l’association du pianofortiste, Tobias Koch et du poète franco-allemand, Siegfried Plümpert. A participé aux journées d’études de la Faculté de Rennes autour de la thématique de l’emploi de la poésie dans la musique au sujet de celle d’Anne-Marie Albiach. 

2011 : compose « Encant(l)amento », œuvre pour ensemble et électronique d’après un poème d’Anne-Marie Albiach et prépare « Was Weiter Wird Werden, (de Vinculis) » pour l’Ensemble Soliste XXI, et 4 instruments commandée par Ars Musica, Bruxelles.

2012 : création du premier tableau d’un triptyque pour grand orchestre, « ÆSTVARIVM (III Notes from Salalah) » en hommage au peintre défunt Cy Twombly commandé par l’orchestre de la Radio de Saarbrücken.

2013 : « Qual rugiada O qual pianto », madrigal pour cinq voix création prévue le 8 mai prochain à Venise par l’Ensemble La Dolce Maniera. Intervention dans le cercle de recherche autour de la poésie de Paul Celan, à l’E.N.S. rue d’Ulm.

2014 : Création de Liquid Room Subtilior pour guitare baroque/électrique, clavicorde/fender-Rhodes, trio à cordes et bande commandée et créée par l'ensemble Ictus. Donne un Cylce de conférences au conservatoire de Vienne en France et reçoit une commande pour "Qu'advienne" en cours d'écriture pour six instrumentistes (création complète en mars 2015). Octobre 2014 création de "Ruhig schreitend, par immersion", pour 11 instruments, commandée et créée par l'ensemble Contrechamps (Genève). Création de Corps Corrosifs pour cymbalum principal et 5 instruments par le notabu ensemble neue musik Düsseldorf

2015 : résidence à la Schloß Solitude (Stuttgart).  Reçois la commande d'une œuvre pour piano et bande  pour "Tel un ange noir sur la neige", un hommage à Komitas pour commémorer le centenaire du génocide arménien.

2016 : est invité à Moscou pour la création de "IN PARADISVM" pour 12 voix, violoncelle, contrebasse et bande. Conférence au conservatoire de Moscou. Retourne dans la même année en Arménie pour donner des cours et conférences et travailler avec la pianiste Laurence Mekhitarian.

2017 : compose "Veil of OrpheuS" pour l'ensemble l'Imaginaire de Strasbourg  Continue son travail de recherche sur l'œuvre de Cy Twombly le conduisant à être invité par la Fondation Twombly à New York.

2018-2019 : prépare "Poems to the Sea" d'après le cycle des 24 dessins de Twombly pour un effectif de 12 musiciens de l'ensemble Sturm & Klang pour un concert en octobre 2019 à l'Espace Senghor de Bruxelles. Création également le même soir avec Laurence Mekhitarian au piano  de la version en concert So lange es Tage ist dans son cycle acousmatique sur Robert Schumann et Paul Celan. Amorce du travail d'un livre avec plusieurs penseurs, artistes, poètes, écrivains dans la perspective de la publication d'un livre sur sa musique qui sera accompagné de deux cd's comportant 10 œuvres, ouvrage publié aux Editions Inactuelles. 

 

Se lancera ensuite dans la composition de "LEPANTO" pour grand orchestre commandée par la Fondation Nicola Del Roscio.

 

___________________________________________________________________________________________

 

A Travaillé avec plusieurs chefs d'orchestre dont Giorgio Bernasconi, Roland Klüttig, Jürg Henneberger, Peter Rundel, Robert HP Platz, Jean-philippe Wurtz, Olivier Cuendet, Pascal Rophé, Mark Foster, Brad Lubman, Gilles Gobert ,Thomas Van Haeperen, ainsi qu'aves les ensembles : Contrechamps, Köln, Linea, Recherche, ON, L'Imaginaire et Uppercut et les orchestres : O.N.L, O.P.S, S.W.R.

 

A été programmé dans différents festivals et circonstances comme : Die Tage für Neue Musik Zürich, Eclat (Stuttgart), Musique en Scène (Lyon), Futura (Crest), Ho-ton (Oldenburg) Radio Bremen, Amsterdam Paradiso, Bludenzer Tage Zeitgemäßer Musik, CNSM de Paris, , CNSMD de Lyon, Printemps musical de Pérouges, Antasten (Heilbronn), Rottweil, Freiburg, Donaueschingen, Radio France, les concerts du CDMC (Paris et Madrid), au Mexique, au Centre Culturel Suisse, à Boston, ainsi que dans la saison de l'Orchestre National de Lyon.

 

Mémoires :
- "Valeur et relation dialogique entre Heinz Holliger et la poésie de Paul Celan", CNR de Lyon, 1992.
- "Le motet isorythmique comme forme emblématique à l'endroit d'une causa necessitatis", C.N.S.M de Lyon, 1996.
- "Des Dichters Pflug, trio à cordes de Klaus Huber", C.N.S.M. de Lyon, 1996.

 

Textes :
- "Anatomie d'une configuration".
- "De la trame de l'informe".

 

Publications : textes et cd :

- "Qu'elle Vienne" intervention dans le séminaire d’Entretemps “ Musique | Psychanalyse ”, texte en ligne et à paraître au édition de l’EPEL.

- "Jean Barraqué : de l'écrit le devenir". Intervention dans le séminaire “ Les samedis d’Entretemps ”, texte en ligne.

- "Le chant de la sève" préface au livre "Habiter le temps" d'Alain Bancquart aux éditions Symétrie, Lyon.

- Entretien avec David Verdier dans le numéro 5 du Cahier Critique de Poésie du C.I.P.M. de Marseille, consacré à Anne-Marie Albiach.

- "Un exil nécessaire", contribution au site américain de la Boston Microtonal Society.

- Un trouble si clair, par Martine Joste dans le cd “ The Carillo 1/16 Tone Piano", aux Editions Zeitklang.


Préparation d'un ouvrage collectif sous la forme d'un Livre-cd's aux éditions Inactuelles pour 2019

 

 Contact : fcyeznikian(at)free.fr
 

 

 

 

 

 

 

 

 

© fcy ~  fibræ - 2019 - all rights reserved.

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône